/// OPEN STUDIO Vanessa Gandar
le 28 avril 2022


« Elles serpentent et scindent la montagne en deux, du sommet enneigé jusqu’au Rhône »
Notes sur les laves torrentielles de l’Illgraben, Vanessa Gandar 
 
Les réflexions que mène Vanessa Gandar sur le territoire du Valais nous questionnent sur les profondes transformations du paysage et leurs impacts sur les mémoires collectives. Ces transformations sont à l’image des couloirs torrentiels qui traversent les étages alpins et dessinent de nouveaux paysages comme l’Illgraben, de la symbiose qui lie l’arole et le casse-noix ou du projet colossal de la 3ème correction du Rhône.
 
Pendant cette résidence de deux mois, l’artiste a arpenté le territoire du Valais et plus particulièrement celui du Val d’Hérens. Elle s’est intéressée aux histoires marquées en creux dans les reliefs et les récits comme les affleurements qui surgissent lorsque la montagne vibre. Son projet « Les coulées » piste les résurgences minérales et les glissements de terrain, les sentes animales et les traces de multiples héritages inscrits à la surface des versants afin de mettre en lumière un «langage» sédimenté propre au Valais. Pour clore sa résidence à la Ferme-Asile, Vanessa Gandar ouvre son atelier et nous fait découvrir ses réflexions autour de ce projet.
 
 
Horaires et dates
18:00
le 28 avril 2022

Tarifs
Entrée libre
Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  

Veuillez remplir les champs