Naturalis Historia
Pauline Julier
du 21 mai 2017 au 9 juillet 2017

Lieu: La Grange

Vernissage samedi 20 mai à partir de 18h

Allocuation de M. Jacques Cordonier, Chef du Service de la Culture du Canton du Valais.

 

Le projet

La Ferme-Asile a invité Pauline Julier à présenter une installation vidéographique intitulée Naturalis Historia racontant en cinq chapitres une situation humaine aux prises avec la nature. Né en Chine d’une recherche filmique, le projet a pris une forme artistique installative. Naturalis Historia se déploie en différents dispositifs qui réunissent des éléments visuels et sonores. Dans ce parcours kaléidoscopique on verra des projections vidéo avec texte et sculptures, des projections de films 16 mm, des diapositives avec voix off, on pourra emporter une édition, on entendra une pièce sonore. Chaque histoire naturelle est abordée et conçue de manière autonome, selon une esthétique différente. L’installation propose une encyclopédie personnelle,  contemporaine et plastique.

 

Naturalis Historia  défend l’idée que l’homme, cherchant à mettre en forme le monde brut et changeant, l’enserre dans ses catégories de pensée qui lui assurent une certaine stabilité. Pauline Julier «souligne combien les concepts qu’on utilise pour organiser la diversité du monde sont les nôtres, nous les produisons et avec eux le risque de vider le monde de son essence en le fixant dans un catalogue d’images, de définitions, de résolutions (scientifique, religieuse, etc.» Cette vision culturaliste de la nature est un filtre qui empêche d’atteindre directement la nature. Dès lors, il s’agit d’admettre que la nature en tant que telle est insaisissable et qu’en l’explorant, «c’est l’homme lui-même qui se découvre et se met en forme». Se pencher sur la nature, c’est comprendre sa propre culture.

 

L’installation artistique emmènera le visiteur dans un univers visuel à parcourir comme une expérience sensible et imaginative où les associations d’idées et d’images, les réalités documentaires et la fiction cohabitent.

 

Eléments biographiques
 
Pauline Julier (1981) est artiste et cinéaste. Ses films ont été présentés dans des festivals, des centres d’art et des institutions du monde entier, parmi lesquels le Centre Pompidou à Paris, le Festival Loop à Barcelone, Visions du Réel à Nyon, le Tokyo Wonder Site à Tokyo, le Museum of Modern Art en Tanzanie, le Centre d’Art de Genève, à New York, Madrid, Berlin, Zagreb, Bucarest, à la Cinémathèque à Toronto ou encore au Pera Museum Musée à Istanbul. Elle a reçu le Swiss Federal Art Prix à Art Basel en 2010 et les bourses d’aide à la création (2013) et Berthoud (2014) de la Ville de Genève. Elle a montré La Disparition des Aïtus au Palazzo Grassi à Venise en novembre 2015.
Pauline Julier s’est formée l’Ecole Supérieure de la Photographie d’Arles puis à Science Po, Paris. Elle vit à Genève.

 

L’expo autrement

 

Café-Philo

30.05 : 20H30

C’est quoi ta nature ?

Raphaël Bianco, maraîcher et co-fondateur Intchè no

Fernand Cuche, paysan, homme politique

Nicolas Kramar, directeur Musée de la nature

Véronique Mauron, curatrice

 

Saveurs savantes

07.06 : 18H30

Vin, mets et art contemporain.

Madeleine Gay

  • Réservation obligatoire

 

Visite guidée

09.06 : 18h

Pauline Julier, Véronique Mauron

 

Lecture  

09.06 : 20h30

Naturalis litteratura

Textes autour de la nature

Jean-Quentin Châtelain, comédien

 

Ateliers familles

11.06 : 10H-12H

Fossiles

Véronique Michelet

  • Réservation obligatoire

18.06 : 10H-12H

Pic-nic à Derborence

Christine Métrailler

  • Réservation obligatoire

Horaires et dates
Mercredi: 12h-18h
Jeudi-Samedi : 12h-20h
Dimanche : 11h-15h
du 21 mai 2017 au 9 juillet 2017

Tarifs
Entrée libre
Articles de presse / Sons / Vidéos
23 Mai 2017 | A sion, une exposition raconte l'humain aux prises avec la nature - RTS culture
Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  

Veuillez remplir les champs