Pourquoi tu grèves? L'illusion de l'égalité [café-philo]
le 13 juin 2019


avec Géraldine Savary et Caroline Dayer

A la veille de la grève des femmes, on entend encore beaucoup de commentaires sceptiques, sur la nécessité de faire grève ou sur la forme et sur le fond que prend la revendication d'une société plus égalitaire et moins discriminante envers les femmes.

Pourtant, les inégalités salariales sont bien réelles, même si d'aucun affirment ne pas connaître d'exemple, les femmes n'ont toujours pas la même place que les hommes dans la sphère politique ou en entreprise, la garde des enfants et l'organisation de la vie familiale reposent encore trop souvent sur les épaules des femmes.

Nos invitées débattront avec la pertinence qu'on leur connaît de ces questions et de celles que vous leur poserez, hommes ou femmes qui nous rejoindrez pour ce café-philo convivial et ouvert à tous.

Après avoir accueilli la soirée constitutive du Collectif Femmes Valais et une conférence sur les violences de genre, la Ferme-Asile poursuit son engagement envers les femmes et la nécessité de questionner et nourrir la réflexion.

 

Géraldine Savary est journaliste, elle a effectué sa formation en sciences politiques à l'UniL. Elle débute sa carrière politique comme conseillère communale à Lausanne, de 1997-2003, puis siège à Berne en tant que conseillère nationale de 2003 à 2007. Elue au Conseil de Etats depuis 2007, elle est également vice-présidente du Parti socialiste suisse depuis septembre 2012. Elle a déposé plusieurs interpellations dont celle sur les violences faites aux femmes en 2018 et celle sur la place des femmes dans la culture en 2019.

Caroline Dayer a effectué sa formation à l’Université de Genève, en faculté de Psychologie et des Sciences de l’éducation où elle travaille actuellement, en tant qu’enseignante et chercheuse. Avant d’obtenir son doctorat, elle a étoffé son parcours en obtenant un DEUG en sciences sociales à l'Université de Paris VIII et le Certificat de l’Ecole doctorale lémanique en Etudes genre. Elle a également accompli un séjour scientifique post doctoral à l’Ecole Normale Supérieure et à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris.

Son domaine d’enseignement et de recherche se réfère au champ de l'éducation-formation et des discriminations. Ses travaux portent plus précisément sur la formation expérientielle et les processus de socialisation, sur les tensions identitaires et le rapport à la différence, sur l'égalité et la mixité, sur la stigmatisation (injures, stéréotypes) et les violences, sur l’articulation entre logique classificatoire et enjeux de pouvoir (sexisme, homophobie-hétérosexisme, racisme). Elle travaille également dans le champ épistémologique et méthodologique, plus précisément sur la construction sociale de la connaissance et la circulation des savoirs, et leurs enjeux en termes de politiques publiques.

Horaires et dates
20:00
le 13 juin 2019

Tarifs
Entrée libre, chapeau à la sortie
Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  

Veuillez remplir les champs