La méningite des poireaux/ANNULE
Par l’auteur conteur Frédéric Naud et la comédienne et musicienne Jeanne Videau
le 27 janvier 2017

Lieu: Petite salle
Dès 12 ans


 

CE SPECTACLE DOIT MALHEUREUSEMENT ETRE ANNULE. NOUS VOUS PRESENTONS NOS EXCUSES ET VOUS REMERCIONS DE VOTRE COMPREHENSION.

 

Ce spectacle est un récit en musique de la vie du docteur François Tosquelles et des lectures d’extraits du Trait d’Union( le journal interne de l’hôpital psychiatrique de Saint Alban sur Limagnole , publié de 1950 à 1982 et imprimé au sein même de l’hôpital ).

 

Le docteur François Tosquelles ( 1912-1994)  fut un pionnier de ce que l’on appelle maintenant la psychothérapie institutionnelle.  Au milieu du siècle passé, au sein de l’hôpital dans lequel il travaillait, il a proposé aux malades mentaux dont il  s’occupait des ateliers d’ergothérapie, des soirées du vendredi, un club et un journal, Le Trait d’Union !

 

Le titre du spectacle est extrait d’un texte d’une patiente de l’hôpital !

 

A l’origine du projet, le conteur Frédéric Naud est en résidence pour l’écriture d’un spectacle sur le handicap mental. Ses interlocuteurs, des médecins psychiatres, des éducateurs, des résidents, lui parlent avec nostalgie du docteur François Tosquelles. Le conteur se retrouve en visite  à l’hôpital de Saint Alban sur Limagnole. On lui ouvre la bibliothèque. Sur une étagère sont alignés bien rangés, trente exemplaires du Trait d’Union, le journal interne de l’hôpital. C’est un hebdomadaire dans lequel les malades pouvaient écrire sans censure et qui servait de base pour une psychothérapie collective ! Frédéric Naud en lit un au hasard et c’est un choc, il voudrait tous les lire ! L’idée de porter ces paroles sur scène est vite une évidence.

 

Ils sont deux, Jeanne Videau et Frederic Naud, pour raconter la vie sanchopanchesque de ce docteur Tosquelles , qui a permis ce journal en guise de médicament !

L’accordéon de Jeanne Videau berce, accompagne, entre en lutte avec les mots des malades ou des médecins pour en révéler la douceur, la peine et la révolte.

  

Par le choix des textes extraits du journal, les artistes portent   sur scène cette pensée profondément humaniste : on peut  guérir les malades mentaux par la relation humaine !

 

Ce n’est pas inutile de le rappeler aujourd’hui !

 

 

 

 

Horaires et dates
20h30
le 27 janvier 2017

Tarifs
20.- CHF
15.- CHF étudiants, apprentis, AI
12.- jusqu'à 16 ans
Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  

Veuillez remplir les champs