Portrait of a landscape
Pierre-Philippe Hofmann
du 28 avril 2018 au 24 juin 2018

Lieu: Grange
Vernissage le 27 avril à 18H


Le paysage helvétique ? Une nature sauvage faite de montagnes sublimes et de campagnes verdoyantes, de jolis villages et de centres-villes coquets. Voilà pour les clichés. Portrait of a landscape propose de voir défiler plus de mille images fort diverses de la Suisse. En effet, pendant plus de 4 ans, le photographe-marcheur Pierre-Philippe Hofmann a entrepris 10 périples rectilignes à travers la Suisse, tous ponctués de très nombreux plan-fixes qui offrent au final un gigantesque panorama de notre pays. Une phénoménale banque de données visuelles est ainsi mise en exposition à la Ferme-Asile par le biais de vidéos, de photographies et de documents sur les expéditions.

Portrait of a Landscape, œuvre artistique et photographique d’un seul homme s’inscrit dans l’esprit des recensions à large échelle d’un territoire, ceci pour mieux en distinguer les spécificités, les esthétiques, les fonctionnements et poser des questions sur la gestion des sols, le mitage du territoire, l’urbanisation et la société qui se développe dans ces espaces.

Pierre-Philippe Hofmann a tracé sur la carte de la Suisse 10 lignes droites conduisant des bords (les frontières extérieures du pays) vers le centre (Älggi Alp, Obwald). Il a effectué les trajets à toutes les saisons en bénéficiant de résidences dans différents centres artistiques. Cette méthode lui a permis de mettre sur un même plan des typologies de paysages très différentes : aires de parking, habitations privées, panoramas de haute montagne, infrastructures industrielles.

Pierre-Philippe Hofmann a élaboré une exposition très ample qui veut tout montrer. Aussi a-t-il construit une mosaïque panoramique en mouvement. Un algorithme a permis d’archiver chaque plan fixe vidéo d’une minute et ensuite d’assurer une diffusion des images sur 72 écrans. Sur des plateaux au sol seront présentés de grands tirages photographiques. Une pièce sonore raconte des anecdotes survenues durant les périples, des écrans à vocation interactive sont à la disposition des visiteurs qui peuvent composer leur propre galerie d’images de la Suisse. Un effet kaléidoscopique se produit, engendrant une vision totale et fragmentée du paysage helvétique.

 

Une partie de Portrait of a Landscape sera présentée en été 2018 au Musée suisse d’architecture (SAM) à Bâle avant la Biennale d’Enghien en Belgique cet automne.

 

Eléments biographiques

 

Pierre-Philippe Hofmann est né en 1976 à Bruxelles. Il vit entre Bruxelles et le Valais.

Pendant ses études à l'Ecole de Recherche Graphique (Bruxelles), il suit l'enseignement de Gilbert Fastenaekens dont il partage l’attachement pour le paysage et l’envie permanente d’accepter le réel tel qu’il est.

Si Pierre-Philippe Hofmann utilise souvent la photographie, il développe aussi des projets de vidéos ou bien s’empare de modèles situés hors du champ artistique. L’utilisation de contraintes comme le pratiquaient l’Oulipo et des écrivains comme Georges Pérec sont le point de départ de plusieurs projets. Pour Hommage à Cézanne, il a rassemblé 115 grilles de Sudoku remplies quotidiennement, en référence aux 115 jours nécessaires au peintre pour réaliser le portrait de son mécène, Ambroise Vollard. Pour la série Stand By, un éternel work in progress, l'artiste choisit de photographier la réalité telle qu'elle se manifeste d'elle-même dans un cadre prédéterminé. Après avoir fait le choix du cadrage, il attend, parfois des heures, que quelque chose se produise. Exposée sous le titre Eloge des contingences volatiles, ce qu'on croise et qu'on ne regarde pas, une série de ces photographies a été montrée à la Ferme-Asile en 2014.

Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch

Événement soutenu par

Partager :  

Veuillez remplir les champs