Martin Chanda
du 6 mars 2007 au 31 mars 2007


Martin Chanda a bénéficé de l’atelier Tremplin de Ferme-Asile soutenu par la Fondation BEA pour jeunes artistes du 1er septembre 2005 au 30 juin 2006.

« Pour cette série, j’ai choisi de travailler sur la manière dont la « première impression » affecte notre jugement, lorsqu’il est confronté à des choses nouvelles entrant en jeu quotidiennement dans la sphère publique.
Le plus souvent nous constatons que l’approche collective de l'image, chaque fois qu'un cas se présente à nous, peut vraiment induire en erreur. Notre jugement à souvent tendance à être abordé par le biais de nos préjugés que par une appréhension objective de ce qui se présente à nous, ce que nous voyons.
J'ai donc décidé délibérément d’utiliser des objets familiers de consommation pour créer des compositions utilisant la photographie, la peinture et le dessin. Ces compositions interrogent ce rapport de l’image avec le spectateur. Je suis particulièrement intéressé par les messages cachés derrière les petits détails, qui peuvent être très importants, mais trop souvent laissés de côté. » (Martin Chanda)
Partager :  

Veuillez remplir les champs